Achats d'occasion et reconditionné

Ressourceries, recycleries et achats d’occasion

Ressourceries et recycleries pour ses achats d’occasion, commençons par faire le tri !

« Le terme « Ressourcerie®» est une marque déposée. La Ressourcerie met en œuvre des modes de collecte des déchets (encombrants, déchet industriel banal…), qui préservent leur état en vue de les valoriser prioritairement par réemploi/réutilisation, puis recyclage. »1

« Le terme « recyclerie » est employé de façon générique. La recyclerie est un centre qui a pour vocation de récupérer, valoriser et/ou réparer, en vue de la revente au grand public, des produits d’occasion ou des produits usagés (ayant le statut de déchets). Ils feront l’objet d’une opération de contrôle, de nettoyage ou de réparation (préparation en vue de la réutilisation) afin de retrouver leur statut de produits. »1

Retenons simplement que l’une est une marque déposée et que l’autre comporte une dimension plus indépendante. Les deux sont parfois confondues dans leur désignation et leurs interventions. Les ressourceries et les recycleries permettent dans tous les cas de faire des achats d’occasion.

Ressourceries et recycleries intègrent des dimensions humaines et solidaires en participant à l’emploi de personnes en situation de réinsertion professionnelle ou de précarité. Elles créent des partenariats avec des acteurs locaux et dynamisent ainsi le territoire. Ressourceries et recycleries s’inscrivent ainsi dans le modèle de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS).

Ces structures se différencient des magasins d’occasion en répondant à une charte stricte. Cette dernière est fondée sur le don, l’action environnementale, la coopération et la transparence.

Les recycleries proposent parfois des ateliers de co-réparation / auto-réparation. Ces ateliers permettent d’apprendre à réparer soi-même ses biens.

L’importance des ressourceries / recycleries dans la revalorisation / réutilisation des déchets

Par opposition au secteur de l’ESS, les acteurs de l’économie dite conventionnelle sont les suivants : sites internet, dépôts-ventes, revendeurs et brocanteurs, intermédiaires et reconditionneurs. Ce sont eux qui continuent de porter le secteur de la deuxième vie des produits2.

Pour autant, le secteur de l’ESS est actuellement en pleine croissance. En effet en 2017, 209 000 tonnes de biens ont été vendus ou donnés au titre du réemploi et de la réutilisation. Cela représente une augmentation de 14% par rapport à 2014.2.

Ainsi le secteur de l’ESS représente environ 20% des réemplois / réutilisations. 2

Les recycleries de petites échelles n’intègrent sans doute pas ces calculs car elles sont des lieux indépendants de revalorisation des produits ou déchets.

Au-delà de l’intérêt de revalorisation / réutilisation des déchets, le secteur de l’ESS est un véritable lieu de création d’emplois. Le nombre d’emplois à temps plein a ainsi quasiment doublé entre 2012 et 2017.2

L’impact environnemental des ressourceries et recycleries

Malgré de nombreuses recherches, je n’ai trouvé aucune information sur l’impact environnemental des ressourceries / recycleries en particulier. Je vais quand même tâcher d’y apporter quelques éléments de réponses.

  • L’achat de produits d’occasion (sans revalorisation / réutilisation)

Les ressourceries vous permettent l’achat d’un produit qui n’a pas eu besoin d’être transformé. Il est alors évident que l’impact environnemental par rapport à un produit neuf est positif. La structure revend le produit tel quel.

Vous ne consommez alors que très peu d’énergies pour acquérir ce produit (stockage par la structure, pourcentage minime de l’électricité et du chauffage de la structure, trajet, etc.). Bien évidemment cela reste vrai si vous ne prenez pas l’avion pour aller acquérir ce produit 😉

  • La revalorisation / réutilisation des déchets en produits d’occasion

Ressourceries et recycleries vous permettent aussi d’acheter un produit réparé (qui a donc été temporairement un déchet). Il faut alors mesurer la consommation énergétique de cette action pour savoir si votre achat est plus avantageux que l’achat du même produit neuf. Généralement, les Ressourceries ou recycleries font une sélection des produits collectés. Les produits réparés ou recyclés sont ainsi sélectionnés. Cette réflexion intègre la part environnementale du recyclage ou de la réparation.

S’il est issu d’une Ressourcerie ou recyclerie, il est fort possible que l’achat d’un produit réparé ait un coût énergétique réduit (en comparaison de l’achat d’un produit neuf). D’autant plus que Ressourceries et recycleries fonctionnent souvent à échelles locales. Cette affirmation serait à vérifier par des données expérimentales et est sans doute à nuancer en fonction du produit concerné (si vous avez des sources, je suis preneur !).

Achats d’occasion, ordre de grandeur et consommation

Le cabinet Carbone 4 nous apporte certaines données concernant les achats d’occasion (intégrant donc économie conventionnelle et ESS). Il estime que l’achat permanent de produits électroménager et hi-tech d’occasion ou reconditionnés permettrait de diminuer d’environ 0,16 tonnes équivalent CO2 les émissions individuelles. Pour vous donner une idée c’est 8 fois plus économique en émissions de gaz à effet de serre que d’installer des LEDs chez soi. Et correspond à la même économie que de manger local.3

Attention aux déviances ! Un produit acheté d’occasion pollue ! Ce produit a forcément une durée de vie limitée et la fin de sa vie sera forcément polluante puisqu’il redeviendra un déchet. Même d’occasion, il faut consommer moins.

Où trouver des ressourceries et recycleries ses achats d’occasion ?

Pour en revenir aux Ressourceries et recycleries, reste à savoir où les trouver. Et bien amis nantais, je vous invite alors à acheter les #04 et #25 du Magazine Les Autres Possibles. Ce magazine local, indépendant et sans publicité, valorise les initiatives solidaires et durables locales. Les éditions #04 et #25 ont répertorié l’ensemble des Ressourceries / recycleries et ateliers de co-réparation / auto-réparation de la Loire-Atlantique (44). Vous y trouverez forcément votre bonheur ! Il existe des Ressourceries / recycleries proposant tout type d’objets mais aussi certaines qui se sont spécialisées dans certains matériaux.

Voici une liste rapide pour quelques achats spécifiques :

Etc…

Alors au prochain achat utile, pensez d’abord aux Ressourceries / recycleries / ateliers d’auto/co-réparation ! 😉

Sources
  1. https://www.ademe.fr/expertises/dechets/passer-a-laction/eviter-production-dechets/reemploi-reutilisation--
  2. https://www.ademe.fr/panorama-deuxieme-vie-produits-france-reemploi-reutilisation-actualisation-2017----
  3. http://www.carbone4.com/wp-content/uploads/2019/06/Publication-Carbone-4-Faire-sa-part-pouvoir-responsabilite-climat.pdf-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *