Agir individuellement face au changement climatique

Bienvenue sur le blog SEEN ! Si tu te poses des questions sur le changement climatique, l’écologie et que tu souhaites agir individuellement alors tu es au bon endroit. Ce blog présente des réflexions argumentées pour comprendre notre impact sur l’environnement. Tu y trouveras des projets à échelle nantaise mais aussi de plus grandes dimensions qui t’aideront dans ta démarche.

Agir individuellement face au changement climatique à Nantes avec SEEN

Les projets mis en avant défendent à la fois des dimensions écologiques, mais aussi autant que possible, éthiques et solidaires (des concepts souvent liés).

Bonne visite et bonne lecture ! Si jamais tu trouves que ce blog est chouette, n’oublie pas de laisser des commentaires et de le partager autour de toi 😉

Urgence du changement climatique

En 2018, le Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’évolution du Climat (GIEC) publie un rapport sur les conséquences d’un réchauffement planétaire de 1,5 ou 2 degrés.1 Les répercussions sont nombreuses, catastrophiques et multidimensionnelles. Le changement climatique n’a pas que des impacts sur la biodiversité. En effet, il pose aussi de nombreuses problématiques humaines, économiques et sociales.

Le collectif Citoyens Pour le Climat décrypte ce rapport et identifie les conséquences d’un réchauffement planétaire2 :

  • événements climatiques extrêmes : fortes chaleurs, fortes précipitations, cyclones, sécheresses…
  • augmentation de le pauvreté : notamment pour des populations déjà vulnérables
  • migrations de population : selon l’ONU ce sont 150 millions de réfugiés climatiques qui devront se déplacer d’ici 20503
  • augmentation des zones inondables
  • destruction de nombreuses espèces animales : à +2° c’est 99% des barrières de corail qui auront disparu entraînant des conséquences irréversibles sur les espèces marines
  • diminution de la productivité des récoltes céréalières et de la pêche et leurs conséquences sur l’alimentation mondiale
  • pénuries d’eau
  • augmentation de la mortalité et des maladies
  • Etc.

Pour un petit résumé, voici une courte vidéo du collectif Citoyens Pour le Climat qui décrypte ce rapport du GIEC.

Agir individuellement vers une empreinte carbone cible

Afin d’envisager des actions concrètes pour lutter contre l’urgence climatique, il est essentiel de déterminer l’objectif que nous devons atteindre. Il faut comprendre que « pour rester en-dessous de +1,5°C, les émissions doivent être réduites de 50% d’ici 2030, et être nulles à partir de 2050. »2

Malgré les alertes scientifiques depuis des décennies, nous traitons le problème du dérèglement climatique avec trop peu d’urgence. L’une des raisons de ce retard d’action est une tendance à considérer que l’action doit se faire « ailleurs que chez soi ».4 Cette tendance s’exprime à l’échelle des individus, mais aussi des entreprises, des associations ou des choix politiques. Par opposition, nous avons tendance à affirmer que nous faisons déjà ce qui est en notre pouvoir à notre échelle.4

Pourtant, toutes les structures sociales ont leur rôle à jouer dans notre lutte contre le réchauffement climatique. Que ce soit à l’échelle individuelle ou collective, notre empreinte carbone doit fortement baisser. En effet, l’empreinte carbone moyenne des Français, qui s’élevait à 10,8 tonnes équivalent CO2 en 2017, doit très fortement diminuer pour atteindre 2 tonnes équivalent CO2 par an. Ce n’est qu’à cette condition que nous pourrons limiter le réchauffement climatique à 2 degrés.

A l’échelle individuelle, nos seules actions quotidiennes ne peuvent permettre d’atteindre cette diminution. Pourtant, « l’impact de l’action individuelle n’est pas du tout négligeable – à condition de ne pas se cantonner à des actions symboliques et marginales ».4 En effet, certaines actions sont significativement impactantes. Par exemple, l’adoption d’un régime végétarien permet à lui seul de réduire de 10% notre empreinte carbone.4

Calculer son empreinte carbone individuelle

Pour comprendre comment réduire son empreinte carbone, il est essentiel de pouvoir l’estimer. Voici donc un simulateur fourni par Datagir. Il permet de calculer son empreinte carbone. Parallèlement, n’oublions pas l’objectif à atteindre : 2 tonnes équivalent CO2.

Agir face au changement climatique et réduire son impact environnemental

Après avoir calculé son empreinte carbone, on se rend généralement compte qu’il est temps de passer à l’action ! Les articles de ce blog t’aideront à comprendre et agir dans différents domaines du quotidien : alimentation, société, numérique, achats d’occasion, réduction des déchets, etc. Pour agir, gardons bien en tête les ordres de grandeur. Il ne faut pas croire que l’on compense son vol intercontinental avec un tri rigoureux de nos déchets recyclables.

Bien évidemment, le climat est un élément très préoccupant mais il doit être analysé selon un cercle plus large. Ainsi, nos impacts doivent être considérés au regard d’autres dimensions conséquentes comme la biodiversité, la pollution de l’air ou des sols, etc. Le changement climatique n’est que la conséquence d’un ensemble de dégradations que nous faisons subir à la planète.

Rappelons-nous qu’agir individuellement n’est absolument pas un détail inutile. C’est la force des convictions et luttes partagées qui ont fait ce que nous sommes aujourd’hui et qui ferons ce que nous serons demain.

Alors, à nous de jouer ! 💪🌍

Sources
  1. https://www.ipcc.ch/site/assets/uploads/sites/2/2019/09/IPCC-Special-Report-1.5-SPM_fr.pdf-
  2. https://citoyenspourleclimat.org/wp-content/uploads/2019/03/ResumeGIEC-CPLC-printpage.pdf--
  3. https://www.planetoscope.com/Catastrophes-naturelles/1128-nombre-de-refugies-climatiques-dans-le-monde.html-
  4. http://www.carbone4.com/wp-content/uploads/2019/06/Publication-Carbone-4-Faire-sa-part-pouvoir-responsabilite-climat.pdf----
Copy link
Powered by Social Snap