Alimentation et boissons

Vins et bières – Producteurs locaux engagés et indépendants en Loire-Atlantique

Et si ton apéro-visio devenait un levier pour mettre en avant des producteurs de vins et bières locaux engagés et indépendants en Loire-Atlantique ? De quoi partager tes plaisirs alcoolisés quand on pourra de nouveau faire des apéros vraiment conviviaux 😉

Pourquoi valoriser les producteurs de bières et vins locaux indépendants ?

Avant d’acheter les bières et vins du producteurs du coin, demandons-nous quels en sont les bénéfices éventuels. Bien évidemment, les producteurs et vins locaux sont ici apparentés à des vignerons ou brasseurs indépendants.

Créer des emplois locaux

Si nous nous intéressons à la question de la bière, les brasseries indépendantes représentent de l’ordre de 6% de la production de bières vendues en France en 2019.12 En parallèle, ces mêmes brasseries représentent 80% des emplois de la filière brassicole française.2 Ainsi, pour un même volume, la filière indépendante produit de l’ordre de 60 fois plus d’emplois qu’une grosse brasserie industrielle.

Sans en considérer les chiffres, cette proportion est sans doute du même ordre de grandeur en ce qui concerne les vins de vignerons indépendants.

Ainsi, la consommation de bières et vins locaux, issus de professionnels indépendants, contribue significativement à créer des emplois locaux.

Diminuer notre empreinte carbone sous certaines conditions

En France, environ un tiers des camions sur les routes transportent des produits finis ou intermédiaires de l’activité agricole3. Leur impact environnemental est indiscutable quand on sait que le transport routier représente 94% des émissions françaises de gaz à effet de serre liées au transport en 2016.4 Une consommation locale permet ainsi de limiter l’impact environnemental lié au transport de la production.

Pour autant, une consommation de proximité ne signifie pas nécessairement moins d’émissions de gaz à effet de serre.5 Plus que les modes de distribution, ce sont avant tout les modes et pratiques de production qui sont beaucoup plus déterminants dans les émissions de GES.6

De ce fait, une consommation locale via des producteurs indépendants peut permettre de diminuer notre empreinte carbone mais seulement sous certaines conditions.

Des producteurs engagés en Loire-Atlantique, ça veut dire quoi ?

Si la consommation de bières et vins locaux de producteurs indépendants peut diminuer notre impact environnemental, il faut qu’elle s’inscrive au maximum dans une démarche de production éco-responsable. Cette démarche doit alors remplir certains critères.

Des producteurs qui utilisent des matières premières locales et si possible certifiées BIO

Afin de diminuer l’impact lié au transport des matières premières. Mais aussi pour réduire l’utilisation des pesticides ou engrais de synthèse qui finissent dans nos organismes et qui détruisent des écosystèmes.

Des producteurs sensibles à l’utilisation d’énergies

C’est le choix d’un mode de production qui fait tout pour réduire son besoin en énergies. Et tant qu’à faire un contrat avec un fournisseur en énergies renouvelables.

Des producteurs qui réduisent et revalorisent les déchets de leur production

Afin d’aller jusqu’au bout d’une démarche de réduction de l’empreinte environnementale, certains producteurs font le choix de la bouteille consignée. En effet, grâce à Bout’ à Bout’, spécialiste de la consigne en Pays de la Loire, les bouteilles sont récupérées, lavées et réutilisées après consommation. Pour en savoir plus sur la consigne grâce à Bout’ à Bout’, ça se passe juste ici 😉

Mais les bouteilles ne sont pas les seuls déchets. Certains producteurs choisissent de revaloriser les déchets de leur production. C’est par exemple le cas des drèches issues de la bière qui peuvent servir de nourriture aux animaux.

Choisir ses bières et vins locaux auprès de producteurs engagés et indépendants

De nombreux producteurs indépendants existent en Loire-Atlantique. Il serait long et difficile de parler de chacun d’eux ici. Pour les découvrir et surtout les localiser, je vous conseille une nouvelle fois la lecture du chouette Magazine Les autres possibles. Les numéros #12 et #30 vous proposent chacun une carte référençant respectivement les vignerons et brasseurs de Loire-Atlantique.

Je vous propose tout de même une sélection de certains. Ceux choisis ici présentent tous certaines caractéristiques : une production indépendante, des produits certifiés BIO, une démarche de production éco-responsable et la consigne des bouteilles. Ah oui et parce que c’est quand même le plus important : c’est bon !

Brasseurs indépendants et engagés en Loire-Atlantique

Tête Haute

La brasserie Tête Haute est une brasserie locale et solidaire implantée à Couffé. Elle cultive son propre houblon et favorise l’emploi de personnes éloignées du monde du travail. Mon fournisseur officiel, à découvrir ici.

Les papas brasseurs

Une petite brasserie de Clisson toute récente de 2020 qui propose d’excellentes bières. Gros coup de cœur pour la blonde, bravo Les Papas Brasseurs !

L’olifant

Une microbrasserie de Grandchamps-des-Fontaines avec une démarche des plus éco-responsables. Un éléphant et des anneaux, c’est sûr qu’avec L’olifant on est à Nantes !

La ConviviAle

Des bières festives de Château Thébaud ! Une OrientAle ambrée type IPA des plus marquantes. Venez vite découvrir la brasserie ConviviAle.

Philmore

Des bières brassées selon la méthode traditionnelle des trappistes belges. Certaines recettes originales comme la London bitter ou la Fa# aromatisée au gingembre… La brasserie Philmore est implantée à Rezé.

Et d’autres à découvrir…

Une petite sélection avec les mêmes critères, mais que je ne connais pas : la microbrasserie Papybot’ de Châteaubriant, la brasserie Bouyer à Saint-Nazaire ou encore Will’s à la Varenne.

Et côté vins engagés ça donne quoi ?

Soyons honnête, j’ai plus souvent une bière à la main plutôt qu’un verre de vin… Malgré tout, voici quelques noms pour vos soirées en rouge et blanc.

Le domaine Landron Chartier

Avec ses vins du pays d’Ancenis, la famille Landron Chartier propose différents vins. Rouge, blanc et rosé, il y en a pour tous les goûts ! Des vins à prix abordables et de différentes gammes, qui s’adaptent à tout type d’événement.

A découvrir…

Le travail de Rémi Sédès ou celui de Philippe Chevarin qui produisent des vins naturels autant que possible. Et un peu plus loin dans le Maine-et-Loire, les vins en biodynamie d’Hervé Bossé.

Je ne prétends pas dévoiler ici une liste de noms qui fournit un travail unique et révolutionnaire. De nombreux autres producteurs existent, il suffit de chercher un peu ! Si pour vous la consigne est une condition, je vous conseille la liste des producteurs rattachés à Bout’ à Bout’ que vous trouverez ici.

Bonne dégustation !

Sources
  1. https://www.brasseurs-de-france.com/tout-savoir-sur-la-biere/le-marche-de-la-biere/-
  2. https://www.brasseurs-independants.fr/wp-content/uploads/2019/06/Chiffres-du-marche%CC%81-des-Brasseries-Inde%CC%81pendantes.pdf--
  3. https://jancovici.com/changement-climatique/les-ges-et-nous/combien-de-gaz-a-effet-de-serre-dans-notre-assiette/-
  4. https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/strategie_transport_mobilite_2020_2023.pdf-
  5. https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/avis-ademe_circuits-courts_201706.pdf-
  6. https://www.hautconseilclimat.fr/wp-content/uploads/2020/10/hcc_rapport_empreinte-carbone.pdf-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *